• 2-3 novembre : d'un potager à l'autre

    Ce samedi, nous sommes allés dans l'Oise pour les dernière récoltes : des carottes (1.2kg) et quelques petites betteraves rouges (220g).

    Comme nous savions que nous allions quitter le potager à la fin de cette année, nous avions préparé dans des pots en terre quelques plantes que nous voulions conserver : romarin, menthe, ciboulette, muguet et dominos (petites prunes). En quittant l'Oise ce samedi, ces cinq pots étaient dans la voiture pour passer une nuit à Paris !

    Ce dimanche, nous sommes allés dans les Hauts de Seine, dans notre futur potager, pour commencer les travaux d'aménagement.

    Pour le moment, la parcelle que nous allons transformer en potager est entièrement gazonnée, et un vieux pommier se trouve en son milieu. Il a été convenu qu'un élagueur viendrait couper l'arbre et le désouccher et que tant qu'à faire, comme il vient avec du gros matériel pour la souche, qu'il retournerait les 40m² de gazon que nous souhaitons cultiver.

    2-3 novembre : d'un potager à l'autre

    Aujourd'hui, nous nous sommes occupés d'une petite bordure que nous souhaitons fleurir. Nous avons utilisé la "technique des cartons" : sur le sol en herbe, nous avons étalé des cartons, et sur ces cartons, des feuilles mortes. Pour tasser le tout, nous avons mis quelques planches de bois et les 5 pots en terre venant de l'Oise. En cette fin d'automme et durant tout l'hiver, les vers de terre et toute une multitude de micro-organismes devraient travailler en faisant décomposer l'herbe, le carton et les feuilles. Cela permettra d'obtenir au printemps une terre facilement cultivable. Nous verrons bien ce que cela donne dans quelques mois.

    2-3 novembre : d'un potager à l'autre

    Dans le prolongement de cette bordure, nous avons planté quelques bulbes de jonquille et de jacinthe, délimités par des petits pots (cliquer sur la photo pour l'agrandir) :

    2-3 novembre : d'un potager à l'autre

    « 20 octobre : la fin du potager ?Réponse du jeu : le poids des potirons »

  • Commentaires

    1
    Samedi 9 Novembre 2013 à 11:07
    passion potager

    un bien beau projet. Attention cependant lorsque la terre sera remuée avec un gros engin de ne pas enfouir la bonne terre pour ressortir la mauvaise. J'en parle suite à l'expérience d'un maraicher de notre région qui pour lancer sa culture a fait faire des buttes à la pelleteuse.....résultat, la terre toute mélangée n'a presque rien produit alors que c'était avant une terre fertile. Bon courage et très bonne journée

    2
    Lundi 11 Novembre 2013 à 19:52

    Bonsoir, 

    Très beau terreain pour un super potager ! Comme le dit Brigitte, le fait de retourner compléter la terre peut enfouir les micro-organismes du dessus et chambouler la vie des micro-organismes du dessous ^^ 

    Belle soirée et bon courage, 

    Madorre



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :